La sophrologie

Sophrologie-christine-amigon-massimelli-marseille-13

La sophrologie est une méthode corporelle à la fois préventive et curative. Elle place l’ETRE au centre du processus. La sophrologie relie les trois dimensions de l’ETRE : le corps, le cœur, l’esprit. La sophrologie vise à l’harmonie et la sérénité avec soi et avec les autres.

Elle est aujourd’hui l’une des méthodes les plus efficaces dans la régularisation du stress.

La sophrologie a été élaborée dans les années 1960 par Alfonso Caycedo, docteur en médecine spécialisé en neuropsychiatrie. Elle s’inspire de techniques orientales (Yoga, Qi Qong, méditation zen…) et de techniques occidentales (training autogènes, méthode Vittoz, hypnose). Elle s’appuie sur la respiration, l’écoute du corps, la relaxation dynamique, la visualisation et la pensée positive.

 

  • La respiration apaise le mental. Etre à l’écoute de sa respiration c’est être à l’écoute de la vie qui est en nous.     
  • La relaxation dynamique permet la concentration sur les sensations et les perceptions corporelles, le relâchement musculaire du corps et la détente mentale, la présence à soi dans l’ici et maintenant.          
  • Les visualisations permettent de mettre en lumière des ressources  latentes, de dynamiser un potentiel et stimuler des capacités.
  • La pensée positive permet d’aller à la rencontre du positif qui est en nous et dans notre vie.      

 

 

La sophrologie pour quoi ?


 

  • Apprivoiser son stress et ses émotions
  • Renforcer la confiance en soi
  • Dynamiser ses capacités, ses ressources
  • Améliorer la qualité de sommeil
  • Vaincre sa timidité
  • Apprendre à se positionner, à dire “non”
  • Accompagner l’arrêt d’une addiction
  • Gérer la douleur

S'ancrer

ancrer-sophrologie-christine-amigon-massimelli

S’ancrer, c’est se recentrer au Coeur de soi

 

“…Prendre le temps de me poser confortablement, de prendre ma place, ma juste place dans l’endroit où je me trouve, dans ma posture. Je me pose et me dépose dans l’instant présent. Je prends le temps de m’enraciner dans la terre, de prendre appui sur mes deux pieds, le poids du corps réparti sur mes jambes, trouver mon juste équilibre tel un arbre redressé, relié entre terre et ciel. Sentir mes pieds sur le sol, les points d’appui : orteils, voûte plantaire, talon. Sentir le poids de mon corps. Me poser et m’ancrer dans ma respiration libre et naturelle, dans ce souffle de vie qui m’anime. J’inspire, j’expire au rythme qui est le mien. Et à chaque expiration je m’ancre un peu plus profondément. Ecouter les sensations, les perceptions qui me traversent dans l’ici et maintenant…” (exemple d’extrait de début de séance en sophrologie)

 


La sophrologie invite par différentes techniques à puiser la force, l’énergie dans les points d’appui, nos propres ancrages, nos propres ressources : notre corps, notre respiration abdominale, notre hara (appelée encore énergie vitale ou qi), nos capacités, nos compétences, nos valeurs. Elle permet de nous ancrer dans notre corporalité, de nous ancrer au coeur de nous même.

La sophrologie nous révèle à ne pas chercher à l’extérieur mais bien à l’intérieur de nous ce dont nous avons besoin pour nous recentrer et ne pas perdre pied. Ancré, assuré dans notre corps, nous pouvons nous ouvrir vers l’extérieur et quand c’est le bon moment pour nous, oser, oser prendre des risques si petits soient ils, entreprendre des choses que l’on n’a pas l’habitude de faire, des petites ou des plus grandes. .

 



La sophrologie permet de nous ancrer dans “l’ici et maintenant”, dans le moment présent. nous rendant simplement disponible à ce qui est. Et c’est cet ancrage dans le présent qui fait notre qualité de présence.

S’ancrer ne signifie pas être attaché, fixé, retenu mais bien être solide, stable, en sécurité. Et grâce à cet ancrage, nous pouvons petit à petit, à notre rythme avancer, poser des pas déterminés et déterminants  pour créer le chemin de notre vie et affronter les tourbillons, les turbulences de la vie, le plus sereinement possible…

Respirer

respirer-sophrologie-christine-amigon-massimelli

Respirer c’est être présent à la vie

 

Dans notre quotidien, notre vie privée, sociale ou professionnelle, nous réalisons bien souvent les choses par automatisme ou sous la pression, imposée ou que nous nous imposons volontairement ou involontairement. Nous nous laissons déborder, entrainer parfois dans un rythme qui ne nous correspond pas : un rythme soutenu voire effréné ou au contraire dans un rythme sans énergie pour le moindre projet.  Nous nous oublions. Nous oublions de respirer, de souffler, de nous accorder des temps de pause.  Dans ces moments, pour exprimer nos ressentis nous utilisons les expressions comme : “avoir le souffle coupé”, “être à bout de souffle, “avoir besoin de respirer”…

La capacité respiratoire moyenne de l’être humain est d’environ 5 litres. La majorité d’entre nous n’utilise qu’1/10 de ce potentiel, soit un demi litre d’air par inspiration. C’est juste la quantité d’air pour être maintenu en vie, pas en bonne santé. A l’époque de changement que nous vivons, nous avons besoin de tous nos moyens, de toutes nos capacités et de toutes nos forces.

Sentir les mouvements de la respiration dans notre corps, les mouvements d’inspir, les mouvements d’expir, son rythme, son amplitude c’est sentir la vie qui est en nous, c’est se sentir vivant. Etre vivant c’est être présent à la vie, c’est sentir que j’existe.


 

La respiration est un outil puissant qui est toujours disponible et qui nous appartient. La respiration est la seule fonction neurovégétative qu’il nous soit possible de contrôler directement. Nous pouvons nous reconnecter à notre respiration naturelle par des techniques simples. La sophrologie donne une place centrale à la respiration.

 

 

 

Nous respirons avec nos poumons mais aussi avec notre corps tout entier. Respirer pour relâcher les tensions musculaires. Respirer pour apaiser le mental.  Respirer pour gérer la montée de nos émotions. La sophrologie nous apprend à retrouver notre respiration naturelle et à prendre appui en toute confiance sur cette  respiration lente, régulière et profonde pour se pauser, se recentrer, retrouver son calme intérieur, se ressourcer.

Cette détente corps – coeur – esprit que nous procure la respiration, par le biais de la sophrologie, nous amène à une qualité de présence qui nous aide à clarifier nos idées, poser des choix et prendre les décisions qui nous semblent justes pour nous, en cohérence avec nos propres valeurs.

Bien respirer c’est respirer la gaieté, la santé !

Vivre le Présent

vivre-present-sophrologie-christine-amigon-massimelli

« Vivre c’est se poser dans le présent » (Proverbe indien)

« Désolé, je n’ai pas le temps… »

« Oh la la, le temps passe trop vite… »

« Mais, il me faut plus de temps… »

« Vite, dépêche-toi, je suis en retard… »

Quel est mon rapport au temps ? Comment je le gère ? Qu’est-ce que je m’autorise ou pas ?…

Bien souvent le temps est source de stress, d’angoisse…et nous ne sommes parfois pas centrés sur ce que nous sommes en train de faire.


La pratique de la sophrologie nous inscrit
dans « l’ici et maintenant ». Prendre le temps de se poser, de se poser dans sa respiration, de s’accorder un moment privilégié avec soi-même en toute simplicité, écouter et prendre conscience des sensations corporelles, des pensées, des émotions de l’instant.

 


Être dans le présent c’est accueillir ce qui est là, juste là, sans référence à un temps passé qui n’est plus et un temps futur qui n’est pas encore.

C’est comme lorsque nous nous  émerveillons devant un nouveau-né : Nous prenons tout notre temps, le temps n’est plus celui de la montre, le temps est suspendu, le temps est à la rencontre, le temps est au présent, le temps est dense.

Être là dans l’ici et maintenant, être disponible à ce qui est sans analyse ni jugement.

 

 

 

Si nous ne pouvons modifier ce qui est là, nous avons la capacité, de prendre conscience de ce que nous vivons, de porter une attention particulière à ce que nous sentons, ressentons en nous. Identifier, nommer nos sensations, perceptions de l’instant qu’elles soient agréables ou pas, permet d’accueillir ce qui se présente tel qu’il se présente sans être submergé par nos émotions.

Vivre le présent c’est savoir se rendre présent à soi-même. Et lorsque nous sommes présents à nous même, nos tensions se relâchent, notre mental s’apaise, nous devenons plus sereins et plus ouverts.

Nous ne prêtons, parfois, plus attention à ce qui fait notre quotidien car impression de déjà vu, de connu, d’habituel. La sophrologie permet de changer notre regard en adoptant une vision plus objective de la réalité. Elle nous invite à regarder les choses chaque fois « comme si c’était la première fois », dans l’ici et maintenant.

Prendre plaisir

plaisir-sophrologie-christine-amigon-massimelli

Nous sommes présents au monde grâce à nos sens: la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher. Éveiller notre sensorialité c’est partir à la découverte, prendre le temps de savourer, regarder, sentir, toucher, entendre avec finesse et subtilité ce qui se présente à nous dans la vie quotidienne.

L’ordinaire revêt alors une forme différente. Déguster notre dessert préféré n’est pas la même chose que de l’avaler vite fait, sentir chacun de nos pas s’enfoncer dans le sable n’est pas la même chose que de marcher pour marcher, jeter un œil à un coucher de soleil n’est pas la même chose que de le contempler…

Nous éprouvons d’autres sensations, perceptions, émotions par le seul fait que nous y portons une attention particulière. Nous sommes en pleine conscience et par conséquent pleinement ancrés dans le moment présent, dans « l’ici et maintenant ».

 

Nous redonnons du plaisir aux choses, du plaisir aux gestes, aux actes les plus simples et les plus banals de la vie de tous les jours : sentir le vent sur mon visage, sentir l’odeur de mon café le matin, regarder la lumière à travers les vitres,  entendre la voix d’un être cher, sentir l’étirement de mes muscles au réveil, sentir l’eau sous ma douche, entendre un éclat de rire… et faire de cet instant un instant unique et denseLa sophrologie invite à l’éveil de nos cinq sens.

 

Prendre plaisir c’est aussi, poser un regard différent sur les choses. La sophrologie nous amène à voir chaque expérience « comme si c’était la première fois », toujours avec un œil nouveau. Elle laisse ainsi la possibilité de faire émerger des émotions, des ressentis différents à chaque fois.

La sophrologie nous incite à une posture d’accueil, d’ouverture, d’attention qui permet de se placer dans l’instant présent. Dans « l’ici et maintenant », le corps et l’esprit sont en harmonie au même endroit et en même temps. Le corps est détendu, le mental apaisé. Harmonie est synonyme de sérénité. La sophrologie est une invitation à un mieux-être et au plaisir d’être.

Déroulement d'une séance

Sophrologie-2-1-2-ok

Comment se pratique une séance en sophrologie ?

 

Les séances se déroulent au plus proche de la réalité quotidienne dans les positions de la vie courante : assise, debout, plus rarement allongée et dans une tenue habituelle et confortable.

 

Les techniques proposées sont simples, adaptables à chacun, chacune. Elles sont  faciles à mettre en œuvre au quotidien.

Une séance de sophrologie se déroule, dans la bienveillance, selon un protocole précis. Elle s’organise autour de trois temps :

 

    • Un temps d’accueil, d’écoute et de sensibilisation aux exercices proposés.
    • Un temps d’activation qui repose sur la respiration, la sensation et la perception corporelle à travers un enchainement de mouvements, la visualisation, la pensée positive.
    • Un temps de dialogue où chacun, chacune est invité à s’exprimer librement et en confiance sur le vécu de la séance. Le sophrologue  accueille les ressentis, les expériences de chacun.

 

Guidée par ma voix, vous allez vous installer dans un état de relaxation pour atteindre un niveau entre la veille et le sommeil. C’est dans ce niveau de conscience que s’effectue le processus de changement.

 

La sophrologie se pratique en individuel et/ou en collectif.

Deroulement seance christine amigon massimelli sophrologue
  • La séance en  individuel est un accompagnement personnalisé répondant à une demande, un besoin spécifique

    • la gestion du stress
    • les douleurs chroniques
    • les trouble du sommeil
    • les phobies,
    • le burn-out
    • la préparation aux examens…

 

Un premier entretien permet de clarifier le besoin et élaborer un protocole d’accompagnement adapté.

 

  • La séance en collectif vise à l’apprentissage, au sein d’un groupe, d’une méthode dans le respect de chacun, chacune.

 

Chaque personne progresse à son rythme en bénéficiant de la dynamique du groupe. Dans le temps de dialogue, un participant, en nommant son expérience, ne sait pas que peut être, il est en train d’offrir à un autre une possibilité d’ouverture de conscience : ce qui fait de chaque individu présent, un cadeau pour les autres.

Copyright © 2022 – Christine Amigon Massimelli. Tous droits réservés.
Réalisation : Maurice Cohen