Respirer c’est être présent à la vie

Dans notre quotidien, notre vie privée, sociale ou professionnelle, nous réalisons bien souvent les choses par automatisme ou sous la pression, imposée ou que nous nous imposons volontairement ou involontairement. Nous nous laissons déborder, entrainer parfois dans un rythme qui ne nous correspond pas : un rythme soutenu voire effréné ou au contraire dans un rythme sans énergie pour le moindre projet.  Nous nous oublions. Nous oublions de respirer, de souffler, de nous accorder des temps de pause.  Dans ces moments, pour exprimer nos ressentis nous utilisons les expressions comme : “avoir le souffle coupé”, “être à bout de souffle, “avoir besoin de respirer”…

La capacité respiratoire moyenne de l’être humain est d’environ 5 litres. La majorité d’entre nous n’utilise qu’1/10 de ce potentiel, soit un demi litre d’air par inspiration. C’est juste la quantité d’air pour être maintenu en vie, pas en bonne santé. A l’époque de changement que nous vivons, nous avons besoin de tous nos moyens, de toutes nos capacités et de toutes nos forces.

Sentir les mouvements de la respiration dans notre corps, les mouvements d’inspir, les mouvements d’expir, son rythme, son amplitude c’est sentir la vie qui est en nous, c’est se sentir vivant. Etre vivant c’est être présent à la vie, c’est sentir que j’existe.

La respiration est un outil puissant qui est toujours disponible et qui nous appartient. La respiration est la seule fonction neurovégétative qu’il nous soit possible de contrôler directement. Nous pouvons nous reconnecter à notre respiration naturelle par des techniques simples. La sophrologie donne une place centrale à la respiration.

Nous respirons avec nos poumons mais aussi avec notre corps tout entier. Respirer pour relâcher les tensions musculaires. Respirer pour apaiser le mental.  Respirer pour gérer la montée de nos émotions. La sophrologie nous apprend à retrouver notre respiration naturelle et à prendre appui en toute confiance sur cette  respiration lente, régulière et profonde pour se pauser, se recentrer, retrouver son calme intérieur, se ressourcer.

Cette détente corps – coeur – esprit que nous procure la respiration, par le biais de la sophrologie, nous amène à une qualité de présence qui nous aide à clarifier nos idées, poser des choix et prendre les décisions qui nous semblent justes pour nous, en cohérence avec nos propres valeurs.

Bien respirer c’est respirer la gaieté, la santé !