Nous sommes présents au monde grâce à nos sens : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher. Éveiller notre sensorialité c’est partir à la découverte, prendre le temps de savourer, regarder, sentir, toucher, entendre avec finesse et subtilité ce qui se présente à nous dans la vie quotidienne. L’ordinaire revêt alors une forme différente. Déguster notre dessert préféré n’est pas la même chose que de l’avaler vite fait, sentir chacun de nos pas s’enfoncer dans le sable n’est pas la même chose que de marcher pour marcher, jeter un œil à un coucher de soleil n’est pas la même chose que de le contempler… Nous éprouvons d’autres sensations, perceptions, émotions par le seul fait que nous y portons une attention particulière. Nous sommes en pleine conscience et par conséquent pleinement ancrés dans le moment présent, dans « l’ici et maintenant ».

Nous redonnons du plaisir aux choses, du plaisir aux gestes, aux actes les plus simples et les plus banals de la vie de tous les jours : sentir le vent sur mon visage, sentir l’odeur de mon café le matin, regarder la lumière à travers les vitres,  entendre la voix d’un être cher, sentir l’étirement de mes muscles au réveil, sentir l’eau sous ma douche, entendre un éclat de rire… et faire de cet instant un instant unique et dense … La sophrologie invite à l’éveil de nos cinq sens.

Prendre plaisir c’est aussi poser un regard différent sur les choses. La sophrologie nous amène à voir chaque expérience  « comme si c’était la première fois », toujours avec un œil nouveau. Elle laisse ainsi la possibilité de faire émerger des émotions, des ressentis différents à chaque fois. La sophrologie nous incite à une posture d’accueil, d’ouverture, d’attention qui permet de se placer dans l’instant présent. Dans « l’ici et maintenant », le corps et l’esprit sont en harmonie au même endroit et en même temps. Le corps est détendu, le mental apaisé. Harmonie est synonyme de sérénité. La sophrologie est une invitation à un mieux-être et au plaisir d’être.